Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Elevage (SAHEL-Niger): Booster et adapter les productions sahéliennes des secteurs fondamentaux du développement au contexte climatique changeant

Please follow and like us:


Echange et partage d’expériences entre les producteurs professionnels, les cadres administratifs publics/privés  et les partenaires au développement des secteurs de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Elevage (SAHEL) est au cœur de ce rendez-vous annuel. « Financement et développement des filières dans un contexte de changement climatique »,  c’est le thème retenu pour cette 5ième édition d’exposition qu’abrite le Palais du 29 Juillet de Niamey. Ainsi, du 19 au 24 février 2019, les participants venus des quatre coins du Niger mettent en vitrine leurs créativités, innovations et performances en vue d’ajuster les financements pour leur amélioration.

Le salon a été lancé officiellement le 19 dernier, sous le parrainage du Premier ministre, Chef du gouvernement S.E Brigi Rafini en présence du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage M. Albadé Abouba, des membres du gouvernement, ceux du corps diplomatiques ainsi que des représentants des PTF.

A cette édition de 2019, en plus des huit régions du pays, on note la participation de: l’Algérie; le Burkina Faso; la France; le Benin; l’Italie; le Mali; le Maroc; le Togo; l’Espagne; la Cote d’Ivoire; le Gabon; le Sénégal et la Tunisie. Le président du Réseau National des Chambres d’Agriculture du Niger (RECA), principal organisateur de cet événement M. Assadeck Alkabouss soutient que, le Sahel-Niger est devenu un événement majeur pour les professionnels du secteur agricole et rural du Niger et gagne en notoriété auprès des pays amis dont la présence augmente d’années en années. D’autant que le secteur rural emploie 85% de la population pour une contribution de 43% au PIB national, la foire offre l’espace de mise en relations les acteurs pour l’optimisation des performances.

Pour le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage M. Albadé Abouba, la transformation du monde rural suppose la mise en œuvre de stratégies adéquates à même de produire en quantité et en qualité, selon des normes sanitaires et commerciales internationalement admises, tout en assurant la bonne conservation de nos produits locaux afin de réduire les pertes et la dépendance externe. Le ministre s’est ensuite réjoui de la mobilisation croissante que draine désormais le SAHEL-Niger. Ce rendez-vous tend à une vitrine exceptionnelle pour la promotion des produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques de notre pays, prenant une place de plus en plus prépondérante dans le calendrier international des grands événements du secteur agricole, a-t-il mentionné. A son tour, le Premier ministre Birgi Rafini a soutenu ces propos, de déclarer en amont, que chaque année, des progrès sont visibles au niveau de cet événement, avant de confirmer à l’issue de la visite des stands.

Please follow and like us:
A propos de Ecostartup 39 Articles
ECOSTARTUP est le diminutif de «ECOSYSTEME des STARTUP ». C’est le 1er blog nigérien dédié à l’actualité Start-up en Afrique. Ecostartup se focalise sur l’environnement entrepreneurial et les grandes idées pouvant changer le monde.

1 Comment

  1. Une rencontre qui devait être riche. Les pays de L’Ueomoa devraient travailler main dans la main pour rendre le secteur agricole plus fructueux.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*