La BAD devant les portes du Centre de l’Innovation du Niger.

La BAD devant les portes du Centre de l’Innovation du Niger.

Dans la matinée du 26 septembre 2017, le Centre Incubateur des PME au Niger (CIPMEN) a reçu la visite d’AKINWUMI ADESINA, Président du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD).

Il est accompagné par une forte délégation ministérielle, parmi lesquelles on peut noter la présence de la Ministre du Plan, du Ministre de entrepreneuriat des Jeunes ainsi que plusieurs hauts cadres de la BAD et des deux ministères.

Dans la salle de réunion du CIPMEN, a eu lieu l’exposé retraçant le parcours brillant du Centre Incubateur qui est toujours marqué par la rapidité et la fiabilité dans ses actions. Lors de son exposé, le Directeur Général du CIPMEN, M. Almoktar ALLAHOURY n’a pas manqué de retracer les différentes étapes que le CIPMEN a traversé de sa création à aujourd’hui. Il a aussi évoqué la contribution du CIPMEN à l’écosystème entrepreneurial Nigérien en particulier et Africain en général. En trois ans d’existence, le CIPMEN s’est fait remarquer dans cet univers par des innovations favorisant l’émergence de nouveaux entrepreneurs à même de contribuer au développement de l’Afrique.

Le CIPMEN, par les chiffres : 17 entreprises incubées avec un taux de survie de 95%, plus de 60% de porteurs de projet accompagnés, 1500 personnes formées et une autonomie financière de 80%, envisagée en un temps record ont permis d’accélérer sa force d’agir. Passer de 80 à 100% d’autonomie financière c’est l’ambition du CIPMEN, et pour ce faire, il a besoin d’un soutien fort. La visite de M. AKINWUMI ADESINA tombe à point nommé !

Pour cet hôte, l’initiative est à saluer. Quel est le modèle d’accélération proposé ? Le moyen efficace pour faciliter l’accès des pauvres aux énergies renouvelables ? Quel est le rapport qu’entretient le CIPMEN avec l’Université ? Ces trois interrogations constituent les points d’échanges entre M. AKINWUMI ADESINA et le Directeur Général du CIPMEN.

  

Le Président de la BAD a salué l’effort du CIPMEN et ses progrès réalisés en si peu de temps pour une Afrique émergente qui a besoin de la contribution des start-ups dans le monde des affaires. SahelInnov est certainement un déclic pour aider ces jeunes et le Label SahelBoost sera un catalyseur qui permettra de booster totalement cet écosystème et l’Afrique pourra connaitre de nouvelles générations d’entrepreneurs à fort impacts sociaux.

A l’issue de la visite guidée dans les locaux du CIPMEN qui a conduit M. AKINWUMI ADESINA dans les bureaux des différentes entreprises incubées, celui-ci a exprimé toute sa satisfaction à l’endroit de tous ces acteurs qui œuvrent pour le développement de l’Afrique par leurs talents et leurs passions et ce en prenant des risque pour créer de la valeur.

Une photo de famille a clôturé la fin de cette visite officielle.

                 

About the Author

Ecostartup
ECOSTARTUP est le diminutif de «ECOSYSTEME des STARTUP ». C’est le 1er blog nigérien dédié à l’actualité Start-up en Afrique. Ecostartup se focalise sur l’environnement entrepreneurial et les grandes idées pouvant changer le monde.

Be the first to comment on "La BAD devant les portes du Centre de l’Innovation du Niger."

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error

Enjoy this blog? Please spread the word :)