Nadira Ganda, promotrice de Ganda’s Company : L’art dans la formule d’impression personnalisée

Please follow and like us:

Le monde des agences de communication au Niger, plus particulièrement à Niamey, est un domaine pratiquement « saturé ». La myriade d’entreprises, plus ou moins spécialisées, dont on remarque facilement les locaux aux devantures captivantes dans presque tous les coins des rues de la ville; se caractérise par une rude concurrence. En effet, l’art est dans la formule, dit-on, et malgré cette prolifération du secteur, la jeune nigérienne de 24ans Nadira Ganda n’a pas redouté les opportunités qu’il offre, pour suivre son sens aux graphiques. Elle a créé, en Avril 2018, son agence de communication Ganda’s Company, apportant d’innovation dans l’impression sur textile et divers objets portatifs.            

Redorer avec des touches personnalisées des sachets; des t-shirt et autre type de vêtement; des casquettes; des mugs (bol); des coques de téléphone et ou avec photos des intéressés. Pour ne citer que cela. Le métier est à la fois passionnant et amusant, dit-elle. C’est un esprit d’entrepreneuriat qu’elle a développé au cours de ses études, à Dakar. L’idée d’une telle innovation est partie des travaux de groupe qu’elle a eu avec ses camarades, dans le cadre d’un module sur l’entrepreneuriat, qui leur ont valu la plus grande note, explique la promotrice. Du reste, s’inspirant du niveau assez développé du secteur au Sénégal, il lui fallait adapter son projet aux réalités du pays.   

« Ganda’s Company est créée, dans le but d’amener une innovation dans le monde de l’impression, non seulement pour les entreprises, les écoles, les ONG, mais aussi pour les tiers », précise Mme. Nadira. Elle fait également la conception des affiches et des designs pour marque propre. La spécificité de sa start up c’est surtout ce service d’impression individuelle aux tiers, le plus souvent pour des besoins à l’occasion d’anniversaire, de mariages, ou de baptême.      

Très active sur les réseaux sociaux, en plus de la promotion de ses prestations, Nadira propose aussi sa propre marque, Classic Oura. L’entreprise est basée à Niamey et livre des commandes de partout dans le pays, et même dans la sous-région (Bénin, Togo, Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali, Burkina Faso). Avec ses trois collaborateurs, Nadira gère en moyenne 10 commandes, chaque semaine toute catégorie confondue et génère un bénéfice mensuel minimal de 200 000FCFA. « J’envisage, à moyen terme, acquérir un siège proprement dit et renforcer les dispositifs matériels de l’entreprise, avec beaucoup plus d’aptitudes innovantes », a-t-elle confié.  

Please follow and like us:
A propos de Ecostartup 39 Articles
ECOSTARTUP est le diminutif de «ECOSYSTEME des STARTUP ». C’est le 1er blog nigérien dédié à l’actualité Start-up en Afrique. Ecostartup se focalise sur l’environnement entrepreneurial et les grandes idées pouvant changer le monde.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*