Test de l’iPhone 12 Pro : Apple se conjugue au presque-parfait

On les aura attendus un peu plus longtemps que d’habitude. Crise sanitaire oblige, Apple a modifié son calendrier et présenté ses nouveaux iPhone début octobre, soit un mois plus tard.

Cette année, Apple lance ses quatre produits par vagues. L’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro sont disponibles depuis le 23 octobre 2020, le mini et le 12 Pro Max arriveront début novembre. La bonne nouvelle est que ce lancement décalé nous laisse un peu plus de temps pour tester les nouveaux smartphones d’Apple.

J’utilise donc l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro depuis plusieurs jours. Et pour ne rien faire comme les autres, je vous livre d’abord mon avis complet sur l’iPhone 12 Pro. Et oui, on est comme ça sur Presse-citron.

Sommaire

Prix et date de sortie de l’iPhone 12 Pro

L’iPhone 12 Pro est disponible depuis le 23 octobre 2020 au prix de 1159 euros en version 128 Go. Apple n’applique aucune augmentation par rapport au modèle précédent malgré l’intégration de la 5G.

L’iPhone 12 Pro se décline en deux autres versions : 256 Go à 1279 euros et 512 Go à 1509 euros. Quatre coloris sont proposés : Argent, Or, Graphite et Bleu Pacifique (mon modèle de test).iPhone 12 Pro 128 Go au meilleur prixPrix de base : 1 159 € RED by SFR-3%1 129 €CONSULTEZ L’OFFRE Amazon1 159 €CONSULTEZ L’OFFRE FNAC1 159 €CONSULTEZ L’OFFRE Darty1 159 €CONSULTEZ L’OFFRE VOIR PLUS D’OFFRES

Fiche technique de la gamme iPhone 12

 iPhone 12 miniiPhone 12iPhone 12 ProiPhone 12 Pro Max
Dimensions131,5 x 64,2 x 7,4 mm146,7 x 71,5 x 7,4 mm146,7 x 71,5 x 7,4 mm160,8 x 78,1 x 7,4 mm
Poids133 g162 g187 g226 g
ÉtanchéitéIP68IP68IP68IP68
ÉcranOLED 5,4 » Super Retina XDR (2340 x 1080 pixels)
HDR
True Tone
Haptic Touch
Contraste 2 000 000:1
Luminosité max 1200 nits
Couverture DCI-P3
OLED 6,1 » Super Retina XDR (2340 x 1170 pixels)
HDR
True Tone
Haptic Touch
Contraste 2 000 000:1
Luminosité max 1200 nits
Couverture DCI-P3
OLED 6,1 » Super Retina XDR (2340 x 1170 pixels)
HDR
True Tone
Haptic Touch
Contraste 2 000 000:1
Luminosité max 1200 nits
Couverture DCI-P3
OLED 6,7 » Super Retina XDR (2340 x 1170 pixels)
HDR
True Tone
Haptic Touch
Contraste 2 000 000:1
Luminosité max 1200 nits
Couverture DCI-P3
AudioPas de jack 3,5 mm
Deux haut-parleurs stéréo
Dolby Atmos
Pas de jack 3,5 mm
Deux haut-parleurs stéréo
Dolby Atmos
Pas de jack 3,5 mm
Deux haut-parleurs stéréo
Dolby Atmos
Pas de jack 3,5 mm
Deux haut-parleurs stéréo
Dolby Atmos
PuceA14 Bionic
Apple GPU
A14 Bionic
Apple GPU
A14 Bionic
Apple GPU
A14 Bionic
Apple GPU
Stockage64, 128 ou 256 Go64, 128 ou 256 Go128, 256 ou 512 Go128, 256 ou 512 Go
RAMNCNCNCNC
BatterieNCNCNCNC
RechargeCharge rapide 18 W
MagSafe jusqu’à 15 W
Qi jusqu’à 7,5 W
Charge rapide 18 W
MagSafe jusqu’à 15 W
Qi jusqu’à 7,5 W
Charge rapide 18 W
MagSafe jusqu’à 15 W
Qi jusqu’à 7,5 W
Charge rapide 18 W
MagSafe jusqu’à 15 W
Qi jusqu’à 7,5 W
BiométrieReconnaissance facile Face IDReconnaissance facile Face IDReconnaissance facile Face IDReconnaissance facile Face ID
Appareil photo– Grand-angle 26 mm (f/1,6) ; capteur de 12 Mpx (photosite de 1,7 μm); Dual Pixel ; PDAF ; Sensor-shift OIS
– Ultra grand-angle 13 mm (f/2,4 mm) ; champ de vision 120° ; capteur de 12 Mpx

Zoom optique 2x, numérique 5x
Mode Nuit
Smart HDR 3
Deep Fusion

Enregistrement vidéo 4K HDR Dolby Vision à 30 im/s
– Grand-angle 26 mm (f/1,6) ; capteur de 12 Mpx (photosite de 1,7 μm); Dual Pixel ; PDAF ; Sensor-shift OIS
– Ultra grand-angle 13 mm (f/2,4 mm) ; champ de vision 120° ; capteur de 12 Mpx

Zoom optique 2x, numérique 5x
Mode Nuit
Smart HDR 3
Deep Fusion

Enregistrement vidéo 4K HDR Dolby Vision à 30 im/s
– Grand-angle 26 mm (f/1,6) ; capteur de 12 Mpx (photosite de 1,4 μm); Dual Pixel ; PDAF ; Sensor-shift OIS
– Ultra grand-angle 13 mm (f/2,4 mm) ; champ de vision 120° ; capteur de 12 Mpx
– Téléobjectif 52 mm (f/2) ; capteur de 12 Mpx (1/3.4″ ; photosite de 1 μm) ; PDAF, OIS, zoom optique 2x / 4x
– Scanner LiDAR

Apple ProRAW
Mode Nuit
Smart HDR 3
Deep Fusion
Portraits en mode nuit avec LiDAR

Enregistrement vidéo 4K HDR Dolby Vision à 30 im/s
– Grand-angle 26 mm (f/1,6) ; capteur de 12 Mpx (photosite de 1,7 μm); Dual Pixel ; PDAF ; Sensor-shift OIS
– Ultra grand-angle 13 mm (f/2,4) ; champ de vision 120° ; capteur de 12 Mpx
– Téléobjectif 65 mm (f/2,2) ; capteur de 12 Mpx (1/3.4″ ; photosite de 1 μm) ; PDAF, OIS, zoom optique 2,5x / 5x, zoom numérique jusqu’à 12x
– Scanner LiDAR

Apple ProRAW
Mode Nuit
Smart HDR 3
Deep Fusion
Portraits en mode nuit avec LiDAR

Enregistrement vidéo 4K HDR Dolby Vision à 60 im/s
Caméra frontaleObjectif grand-angle 23mm (f/2,2)
Zoom optique 2x, mode nuit
Objectif grand-angle 23mm (f/2,2)
Zoom optique 2x, mode nuit
Objectif grand-angle 23mm (f/2,2)
Zoom optique 2x, mode nuit
Objectif grand-angle 23mm (f/2,2)
Zoom optique 2x, mode nuit
OSiOS 14iOS 14iOS 14iOS 14
Connectivité5G
Wi‑Fi 6 (802.11ax) avec MIMO 2×2
Bluetooth 5.0
Puce Ultra Wideband
NFC
5G
Wi‑Fi 6 (802.11ax) avec MIMO 2×2
Bluetooth 5.0
Puce Ultra Wideband
NFC
5G
Wi‑Fi 6 (802.11ax) avec MIMO 2×2
Bluetooth 5.0
Puce Ultra Wideband
NFC
5G
Wi‑Fi 6 (802.11ax) avec MIMO 2×2
Bluetooth 5.0
Puce Ultra Wideband
NFC
DASDAS tête : 0,99 W/kg
DAS tronc : 0,99 W/kg
DAS membre : 3,85 W/kg
DAS tête : 0,99 W/kg
DAS tronc : 0,99 W/kg
DAS membre : 3,8 W/kg
DAS tête : 0,99 W/kg
DAS tronc : 0,99 W/kg
DAS membre : 3,85 W/kg
DAS tête : 0,99 W/kg
DAS tronc : 0,99 W/kg
DAS membre : 3,85 W/kg
ColorisNoir, Blanc, Vert, Bleu, Product REDNoir, Blanc, Vert, Bleu, Product REDOr, Argent, Bleu Pacifique, GraphiteOr, Argent, Bleu Pacifique, Graphite
Date de sortie13 novembre 2020
Précommandes : 6 novembre 2020
23 octobre 2020
Précommandes : 16 octobre 2020
23 octobre 2020
Précommandes : 16 octobre 2020
13 novembre 2020
Précommandes : 6 novembre 2020
Prix

À partir de 809 €À partir de 909 €879,00 € CHEZ RED BY SFRÀ partir de 1159 €1 129,00 € CHEZ RED BY SFRÀ partir de 1259 €

Design

Nouveau look pour une nouvelle vie. Cette année, Apple change les codes esthétiques de toute la gamme iPhone 12. Exit les lignes arrondies, l’iPhone 12 Pro se distingue par son format plus plat. Les habitués du smartphone Pommé reconnaîtront les traits de l’iPhone 4 (ou de l’iPhone 5, c’est selon) caractérisé par des tranches droites et plates facilitant l’utilisation à une main.

test iphone 12 pro design

© Presse-citron

test iphone 12 pro prise en main

© Presse-citron

test iphone 12 pro review

© Presse-citron

Ce format n’est pas sans rappeler celui des derniers iPad (Pro et Air 4), ce qui confère une certaine homogénéité aux produits mobiles Apple de dernière génération.

L’iPhone 12 Pro repose sur un châssis en acier inoxydable brillant (qui marque les traces de doigts) pris en sandwich entre deux tranches de verre. À l’arrière, Apple conserve le traitement mat inauguré sur l’iPhone 11 Pro avec une couleur Bleu Pacifique (modèle de test) qui remplace le vert de l’année dernière.

test iphone 12 pro vs iphone 11 pro

L’iPhone 12 Pro à côté de l’iPhone 11 Pro© Presse-citron

test iphone 12 pro bordures plates

L’iPhone 12 Pro se distingue par un format moins arrondi© Presse-citron

test iphone 12 pro vs iphone 12 face

Le châssis en acier inoxydable brillant de l’iPhone 12 Pro face à celui en aluminium de l’iPhone 12© Presse-citron

Dans un souci d’élégance, la mention « CE » relative au respect des normes européennes est déportée sur la tranche droite du smartphone et est presque invisible. Le module photo au dos est toujours logé dans le coin supérieur gauche, dans un carré brillant. Outre les trois capteurs, on distingue le flash et le LiDAR exclusif aux versions Pro.

test iphone 12 pro appareil photo

© Presse-citron

À l’avant, Apple conserve son encoche imposante qui dénote avec ce que propose la concurrence. L’américain préfère conserver son système de reconnaissance faciale ultra-sécurisé au détriment du design. Espérons qu’il aura trouvé une solution pour camoufler Face ID (ou Touch ID) sous l’écran sur la prochaine génération d’iPhone.

test iphone 12 pro encoche

© Presse-citron

En attendant, Apple a apporté un soin particulier au verre de protection de l’écran. Comme ses frères, l’iPhone 12 Pro est équipé du Ceramic Shield, un verre ultra-résistant (made in Corning) à base de micro-particules de céramique. Les premiers crash tests (que je n’ai pas effectué moi-même avec mon modèle de prêt) confirment sa solidité à toute épreuve.

test iphone 12 pro face

© Presse-citron

Pour le reste, Apple conserve la même disposition des touches physiques : haut-parleurs et Lightning (encore lui) sur la bordure inférieure, boutons de volume et silencieux sur la tranche droite, bouton d’alimentation à l’opposé.

Décidément en forme, les designers d’Apple ont amélioré le ratio taile/écran, aussi l’iPhone 12 Pro embarque une dalle de 6,1 pouces contre 5,8 pouces pour le 11 Pro. Malgré tout, les dimensions restent quasi-inchangées (146,7 x 71,5 x 7,4 mm) et ses 187 g le classent parmi les poids plume.

test iphone 12 pro boutons

© Presse-citron

Selon moi, le format de l’iPhone 12 Pro est le meilleur compromis entre confort d’affichage et prise en main, la version Max rejoignant les mastodontes comme le Galaxy Note 20 Ultra de Samsung ou le OnePlus 8 Pro.

En mêlant nostalgie et modernité, Apple fait donc de cet iPhone 12 Pro l’un des smartphones les plus élégants du marché. Comme d’habitude les finitions sont exemplaires. Un petit bijou de technologie en somme.

Écran et audio

Cette année, Apple dit adieu à la technologie LCD et orne toute sa nouvelle gamme de dalles OLED. L’iPhone 12 Pro hérite d’un écran de 6,1 pouces donc, le même que celui de l’iPhone 12, affichant 5 fois plus de pixels.

Propulsé par la technologie Super Retina XDR et compatible HDR, l’iPhone 12 Pro affiche les contenus avec une définition Full HD (2340 x 1170 pixels). Apple promet un taux de contraste de 2 000 000:1, une luminosité maximum de 1200 nits (800 nits à l’usage) et une couverture à 100% du spectre DCI-P3. True Tone (fonction adaptant l’affichage à l’environnement) est toujours de la partie.

test iphone 12 pro ecran

© Presse-citron

L’écran de l’iPhone 11 Pro figurait déjà parmi les références du marché. Son successeur fait honneur à cette réputation. Dans un souci d’homogénéité, Apple n’offre pas la possibilité de personnaliser l’affichage en dehors de l’activation de True Tone ou Night Shift. Rien de dramatique puisque la calibration est parfaite.

Ne manque qu’un taux de rafraîchissement plus élevé, Apple se cantonnant cette année encore à une dalle 60 Hz. Certes, les habitués de l’iPhone n’y verront que du feu. Certes, iOS 14 et les applications optimisées jouissent d’une fluidité incomparable par rapport à Android. Mais sur les réseaux sociaux, le web et pour la lecture de texte, la différence entre du 90 Hz et du 60 Hz se fait clairement sentir.

Toujours une référence de l’audio

On ne change pas une équipe qui gagne. L’iPhone 12 Pro hérite des talents de son prédécesseur et brille par son excellente qualité audio. Équipé de deux haut-parleurs (dont un en façade aussi dédié aux conversations téléphoniques), l’iPhone 12 Pro délivre un son stéréophonique d’excellente facture, encore amélioré par rapport au modèle précédent. Plus équilibré, il jouit d’une très bonne spatialisation et d’une certification Dolby Atmos permettant d’offrir une expérience multimédia de qualité.

test iphone 12 pro audio

© Presse-citron

En l’absence de jack 3,5 mm (depuis l’iPhone 7) et d’adaptateur (depuis l’iPhone 11 Pro), vous devrez vous munir de votre propre matériel, ou passer à la caisse. Bien entendu, l’expérience sans fil reste la plus pertinente, aussi l’iPhone 12 Pro est compatible Bluetooth 5.0. Vous pourrez donc connecter (au hasard) vos AirPods Pro en un tour de main.

Performances et interface

Comme chaque année, Apple équipe ses nouveaux iPhone d’une toute nouvelle puce. En 2020, c’est donc l’A14 Bionic – gravée en 5 nm et associée à 6 Go de RAM – aussi intégrée à l’iPad Air, qui a la responsabilité de faire tourner les applications les plus exigeantes de l’App Store. En quelques chiffres, l’A14 Bionic renferme 14% de transistors en plus par rapport à l’A13 Bionic. Le CPU et le GPU sont 50% plus rapides et le Neural Engine (intelligence artificielle) est encore amélioré pour apprendre de vos usages.

test iphone 12 pro performances

© Presse-citron

Je ne ferai pas de long discours, l’A14 Bionic fait de l’iPhone 12 Pro une petite fusée. Combinée à une optimisation logicielle dont Apple a le secret, elle permet d’enchaîner les tâches sans jamais présenter de signes de fatigue. Bien entendu, les jeux les plus exigeants en ressources tournent sans encombre avec la configuration graphique la plus élevée.

Surtout, le suivi logiciel exemplaire d’Apple assure une durée de vie incomparable à l’iPhone 12 Pro. Onéreux à l’achat, il pourra suivre les évolutions techniques pendant 4 à 5 ans. Une prouesse qu’aucun autre constructeur ne peut se vanter d’accomplir. Aussi l’iPhone 12 Pro (comme l’ensemble de la gamme) est sans aucun doute le smartphone le plus durable du marché.

iOS 14 : Apple adopte les widgets

L’iPhone 12 Pro embarque iOS 14.1, la toute dernière version de son logiciel lancé le 16 septembre 2020. Outre les optimisations de performances et d’autonomie habituelles, cette version d’iOS marque un vrai tournant dans la philosophie d’Apple. Ce retournement de situation a un nom (que vous connaissez) : Widgets.

Comme sur Android, les utilisateurs peuvent désormais afficher des informations contextuelles directement sur l’écran d’accueil et accéder plus rapidement à certaines fonctions. Les widgets peuvent s’intégrer au milieu des icônes d’applications dans des formats différents prédéfinis par Apple.

test iphone 12 pro ios 14

© Presse-citron

L’iPhone gagne ainsi en personnalisation, aussi le dicton « il n’y a rien qui ressemble plus à un iPhone qu’un autre iPhone » perd toute sa saveur. Certains apprécieront cette ouverture, d’autres crieront au scandale invoquant feu Steve Jobs « qui n’aurait jamais accepté une telle hérésie » (ouin ouin).

Je mentionnerai au passage la Bibliothèque d’applications qui regroupe les applis portant sur le même thème. Très pratique, elle manque parfois de pertinence dans sa classification mais reste globalement bien ficelée.

De manière générale, iOS 14 illustre parfaitement la convergence entre iOS et Android ce qui n’est pas pour me déplaire. Cette version d’iOS est donc sans aucun doute la plus complète, la plus intuitive et la plus ergonomique qu’il m’ait été donné de tester. Elle allie parfaitement simplicité, personnalisation et fonctionnalités multiples. Mais ce n’est que mon avis.

Autonomie et recharge

Je ne m’attarderai pas sur l’autonomie de l’iPhone 12 Pro dans la mesure où il s’inscrit dans la continuité de l’iPhone 11 Pro. Pourtant la batterie de 2815 mAh est légèrement moins volumineuse que celle du modèle de l’année dernière qui, en plus, n’embarquait pas de connectivité 5G.

Apple explique avoir optimisé le logiciel, et ça marche ! En utilisation polyvalente, l’iPhone 12 Pro tient aisément une journée et demie à deux jours. Après la révolution de 2019 avec l’iPhone 11 Pro, Apple semble maîtriser la recette de sa potion magique.

Ses choix en matière de chargeur sont en revanche plus discutables. À mon avis, ils se rapprochent plutôt de la recette du Pudding à l’arsenic (les vrais savent). En prétextant une démarche écologique, l’américain a choisi de ne plus fournir de chargeur avec ses nouveaux smartphones (y compris les iPhone 11 Pro sortant d’usine), la Pomme estimant que les acheteurs potentiels d’iPhone en possèdent au moins un. Une action louable sur le papier qui se confronte toutefois à une drôle de réalité.

test iphone 12 pro autonomie

© Presse-citron

D’une part, le câble accompagnant l’iPhone 12 Pro est de type USB-C vers Lightning. Si vos tiroirs débordent de blocs secteurs USB-C, vous avez de la chance. Ce n’est pas mon cas ni celui (très probablement) d’une grande partie des acheteurs potentiels. L’entreprise explique que ce câble vient en solution de charge supplémentaire (brancher l’iPhone à un Mac par exemple). Admettons.

Apple oublie tout de même un petit détail : jusqu’ici ses chargeurs fournissaient au maximum 5 Watts, ce qui lui a d’ailleurs valu une volée de bois vert. Or l’iPhone 12 Pro supporte la charge rapide 20 Watts. L’achat d’un bloc secteur plus puissant est donc quasi-obligatoire si je veux profiter de la charge rapide (Presse-citron vous conseille d’ailleurs ceux d’Aukey). Bilan : il y aura tout de même un chargeur de plus dans la nature, mais payé par l’utilisateur.

MagSafe : bon mais pas « d’aimant »

Et comme les choses sont bien faites, Apple introduit MagSafe, sa nouvelle technologie de recharge sans fil héritée des anciens MacBook. MagSafe promet une recharge sans fil de 15 W (contre 7,5 W en Qi) sans perdition grâce à un système magnétique circulaire (qui pourra accueillir son lot d’accessoires par la suite).

Ce système d’« aimants », séduisant sur le papier, se révèle finalement peu pratique au quotidien. Très puissant, il oblige à saisir le smartphone et le câble pour les dissocier. On ne pose pas l’iPhone sur son chargeur MagSafe, on le fixe. Une petite contrainte qui dénature l’essence de la technologie d’origine.

Au départ, MagSafe permettait de recharger les Mac avec une prise aimantée, évitant ainsi de faire chuter l’ordinateur en se prenant les pieds dans le câble. Ce n’est plus le cas avec la version iPhone de MagSafe : si vous vous prenez les pieds dans le câble, vous entendrez le bruit stressant de votre iPhone 12 Pro flambant neuf s’écrasant au sol avant même de pouvoir pester. Vous êtes prévenus.

test iphone 12 pro magsafe

© Presse-citron

Et le temps de charge, dans tout cela ? En jouant le jeu d’Apple, c’est-à-dire en utilisant un ancien chargeur d’iPhone (5 W), une charge complète dure… 4 heures ! Voilà donc une belle invitation à se tourner vers des chargeurs tiers.

Pour preuve, avec un chargeur rapide de MacBook Pro de 60 W (plafonné à 20 W donc), le smartphone gagne 50% en 20 minutes et se recharge complètement en un peu plus d’une heure.

Avec le chargeur MagSafe, l’iPhone 12 Pro passe de 1 à 50% en environ 35 minutes et atteint les 100% en 1h10 environ.

Si cette performance peut paraître moyenne au regard de la capacité de la batterie, le résultat est bien là. L’iPhone 12 Pro gagne une journée d’utilisation en 30 minutes de charge et jusqu’à deux jours en un peu plus d’une heure. Bien entendu, ces scores impliquent l’utilisation d’un chargeur d’au moins 20 W en filaire et si possible en USB-C. Le chargeur MagSafe (vendu 45 euros) est lui aussi fourni sans le bloc de charge. L’écologie on vous dit !

Appareil photo

Important : à l’heure où j’écris ces lignes, la fonction ApplePro RAW permettant de capturer des photos en RAW n’est pas encore disponible. Ce test sera mis à jour dès qu’elle sera déployée par Apple.

Cette année, l’iPhone 12 Pro et l’iPhone 12 Pro Max ne disposent pas du même matériel photographique. Néanmoins, l’iPhone 12 Pro se distingue du modèle standard par l’intégration d’un téléobjectif et du fameux scanner LiDAR inauguré avec l’iPad Pro 2020. Voici donc la configuration photographique de l’iPhone 12 Pro :

  • Grand-angle 26 mm (f/1,6) ; capteur de 12 Mpx (photosite de 1,4 μm); Dual Pixel ; PDAF ; Sensor-shift OIS
  • Ultra grand-angle 13 mm (f/2,4 mm) ; champ de vision 120° ; capteur de 12 Mpx
  • Téléobjectif 52 mm (f/2) ; capteur de 12 Mpx (1/3.4″ ; photosite de 1 μm) ; PDAF, OIS, zoom optique 2x / 4x
  • Scanner LiDAR

L’ensemble est saupoudré d’optimisations logicielles avec Deep Fusion (meilleure gestion de l’exposition) et Smart HDR 3 qui améliore notamment les clichés en basse lumière.

test iphone 12 pro module photo

© Presse-citron

Sans grande surprise, l’iPhone 12 Pro se montre excellent dans de bonnes conditions de lumière. La « patte Apple » caractérisée par un rendu naturel est bien présente, pour le plus grand bonheur des photographes (amateurs ou non).

Le téléobjectif s’améliore lui aussi. Les photos shootées avec le zoom 2x se révèlent très bonnes avec un meilleur piqué et un rendu similaire à l’objectif grand-angle. Le zoom 10x, lui, est correct mais ne fait pas de miracles non plus.

La meilleure amélioration vient de l’ultra grand-angle. On observe moins de distorsion, un meilleur piqué et surtout une colorimétrie identique à celle du grand-angle. En résumé, que l’on shoote à courte ou longue distance, les photos prises à l’iPhone 12 Pro ont toutes le même rendu.

Ultra grand-angle

Grand-angle

Ultra grand-angle

Grand-angle

Ultra grand-angle

Grand-angle

Ultra grand-angle

Grand-angle

Zoom 2x

Zoom 10x

Ultra grand-angle

Grand-angle

Zoom 2x

Zoom 10x

Ultra grand-angle

Grand-angle

Zoom 2x

Mais alors à quoi sert le scanner LiDAR ? Excellente question, merci de l’avoir posée. Le LiDAR permet à l’iPhone 12 Pro de mieux évaluer la profondeur de champs et d’établir un plan 3D de l’environnement dans lequel on shoote. Cela permet d’améliorer la qualité des portraits et des clichés en basse lumière.

Ainsi, les portraits shootés à l’iPhone 12 Pro se distinguent par un détourage plus précis et surtout un bokeh progressif qui n’a aucun égal sur le marché. Et cela vaut également pour les portraits capturés en basse lumière. Je vous laisse apprécier les photos d’exemple.

C’est donc en basse lumière qu’Apple a le mieux avancé cette année. À tel point que l’iPhone 12 Pro peut rivaliser avec les Pixel de Google. Outre les portraits, l’iPhone 12 Pro gère bien mieux les différentes sources de lumière à condition de laisser le mode nuit automatique activé (3 à 4 secondes de temps de pause maximum).

Si les ingénieurs semblent encore éprouver quelques difficultés pour chasser le flair (halo ou petits points lumineux), les photos en basse lumière brillent par leur excellent piqué et leur colorimétrie. Ces bonnes impressions valent également pour le téléobjectif et l’ultra grand-angle qui adopte lui aussi – et pour la première fois – le mode nuit. Ces bons résultats peuvent s’expliquer par une plus grande ouverture des objectifs mais surtout un traitement numérique amélioré par rapport à l’iPhone 11 Pro.

Ultra grand-angle

Grand-angle

Ultra grand-angle

Grand-angle

Ultra grand-angle

Grand-angle

Ultra grand-angle

Grand-angle

Zoom 2x

Piqué dans son orgueil par les concurrents comme Huawei, Google et Samsung, Apple retrouve de sa superbe depuis l’iPhone 11 Pro sur le terrain de la photographie. Aussi, l’iPhone 12 Pro s’impose comme une référence en la matière même si Huawei (Mate 40 Pro) et Google (Pixel 5) gardent une toute petite longueur d’avance. En attendant l’iPhone 12 Pro Max, mieux loti.

À l’avant, Apple conserve la caméra TrueDepth reposant sur un capteur de 12 Mpx. Si le matériel ne change pas, les optimisations logicielles lui apportent le mode nuit, un meilleur rendu général et la possibilité de filmer en 4K jusqu’à 60 im/s. FaceTime, lui, adopte enfin la définition Full HD. Des améliorations qui raviront donc les amateurs de stories, vlogs ou vidéos TikTok.

Selfie (intérieur jour)

Autoportrait (intérieur jour)

Selfie (basse lumière)

Autoportrait (basse lumière)

Jusqu’à maintenant – et malgré les nombreux efforts de la concurrence – l’iPhone restait le meilleur smartphone pour filmer. Bonne nouvelle, l’iPhone 12 Pro fait honneur à cette réputation. Désormais capable de filmer en 4K HDR 10-bit Dolby Vision jusqu’à 30 im/s, il se distingue toujours par une stabilisation aux petits oignons.

Si certains vidéastes avaient déjà adopté l’iPhone 11 Pro comme caméra d’appoint, cet iPhone 12 Pro franchit un nouveau cap. Les Steven Spielberg en herbe apprécieront.

Par : Romain Vitt

www.presse-citron.net

About the Author

Ecostartup
ECOSTARTUP est le diminutif de «ECOSYSTEME des STARTUP ». C’est le 1er blog nigérien dédié à l’actualité Start-up en Afrique. Ecostartup se focalise sur l’environnement entrepreneurial et les grandes idées pouvant changer le monde.

Be the first to comment on "Test de l’iPhone 12 Pro : Apple se conjugue au presque-parfait"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error

Enjoy this blog? Please spread the word :)